L’alimentation est ton premier médicament

Végétarien, végétalien, vegan… on est tous un peu perdu par ces modes de consommation. Rapidement, on vous explique. Un végétarien ne mangera pas de viande, de poisson ou de fruits de mer. Il y a quand même quelques nuances à noter: possibilité de consommer des produits issus d’animaux tels que le lait ou les oeufs qui peuvent être inclus. Einstein, Gandhi ou encore de Vinci étaient eux aussi végétariens.
Un végétalien quant à lui ne mangera que des aliments issus du monde végétal. Aucun produit d’origine animale ne sera inclus, même le miel!
Un végan, c’est avant tout un mode de vie. Il pose une croix rouge à tous produits (vêtements et meubles inclus) exploitants les animaux (pas de laine, pas de cuire, pas de tests sur les animaux…). Aucune exploitation animale est acceptée.

Réelle envie de bien être pour votre corps ou juste un effet de mode? Les boutiques et plats végétaux semblent pousser comme des petits champignons de nos jours! Rencontre avec Stéphanie de Dose-Traiteur Végétal aux Halles de Bacalan.

Alors Stéphanie, es-tu une vraie végétalienne?
Non, je ne le suis pas parce que je m’autorise des petits écarts si vraiment j’en ai envie. Il se trouve que j’en ai de moins en moins mais il y a malgré tout des produits comme les huîtres par exemple avec lesquels je me fais plaisir.
Ce n’est absolument pas une contrainte, je trouve principalement tout dans le végétal. C’est un régal et attention, c’est addictif!

Quand as-tu commencé et pour quelles raisons?
Comme pour beaucoup, quand j’étais enceinte de ma fille, j’étais vraiment dans une recherche de bien me nourrir et donc j’ai commencé à prendre cette transition vers le végétal. C’était aussi l’époque des grands scandales alimentaires et une grosse prise de conscience des problèmes de production agroalimentaire. Au final, ils nous font un peu manger ce qu’ils veulent; des produits qui ne sont absolument pas bons pour la santé comme des substitues ou des colorants, et moi ça m’a révoltée de ne pas savoir ce que je mangeais. D’autant plus que j’étais enceinte, cela m’a encore plus touchée.
J’ai aussi été pas mal de temps aux Etats-Unis et là bas le végétal est quelque chose qui est très avancé. Au point que les Américains trouvent cela bizarre de ne pas trouver facilement d’options végétales en France.

Est-ce-que c’est difficile de trouver des recettes et de varier les repas?
Je dirai qu’il n’y a pas vraiment de recettes puisque nous, chez Dose, on va travailler à l’inverse. On va plutôt regarder ce qu’on nous a livré. On a des producteurs locaux, prioritairement bio, qui nous fournissent et c’est avec ce qu’on aura dans la cagette le matin qui va lancer les recettes du jour. A l’inverse d’un restaurateur qui établi une carte avec des produits pas forcement de saison, nous c’est l’inverse, ce sont nos cagettes qui définissent ce que l’on va faire.
Il suffit d’avoir un palet un petit peu averti et d’un peu de créativité pour élaborer les recettes.
Avec nos clients friands de recettes, nous réfléchissons à des cours une fois par mois pour donner idées et astuces. Car remplacer des oeufs, du lait, du beurre par le végétal, c’est bien évidemment un savoir que l’on peut partager.
Il y a une vraie curiosité sur notre stand car il y a quand même une certaine variété de produits qui attirent l’oeil.

Pourquoi de plus en plus de personnes se mettent au véganisme?
Alors déjà, je préfère utiliser “végétal” car il y a toute une idéologie et une politique derrière le terme “végan” qui ne sont pas forcement les miennes. C’est-à-dire que je n’ai pas un style végan, j’ai une recommandation végétale sur l’alimentation mais je ne jette pas la pierre à ceux qui mangent de la viande, bien au contraire.
Aujourd’hui, tout un panel de personnes se pose des questions sur leur santé et la santé ça passe par la nutrition. Ici, nous avons une petite phrase dont on se rappelle toujours qui est “l’alimentation est ton premier médicament”.
Les gens font de plus en plus attention à ce qu’il y a dans leurs assiettes parce que ça joue directement sur la santé, la tête et l’humeur.
Je pense que ce n’est pas une mode, c’est vraiment un axe de nutrition qui se définit.

Justement, tu ne penses pas que ce soit un réel effet de mode?
Il y a l’effet de mode, c’est sûr. Je pense qu’il y a plusieurs catégories de personnes qui le suivent aussi. C’est vrai que c’est bien de manger végétal en ce moment.
C’est à mon avis plus un axe de nutrition et je pense vraiment que nous n’avons pas le choix! Il y a des denrées qui vont manquer, sans être alarmiste, il faut quand même se dire qu’il a des aliments dans le monde qui diminuent et certaines capacités de production aussi. Chez Dose on fait attention à ne pas utiliser de produits de substitution tels que les fausses saucisses par exemple.

D’ailleurs pourquoi existe-t-il cette tendance de “fausse viande”? Un vrai végan ou végétalien sera-t-il attiré par ça? (Exemple: Burgers et saucisses végétales )
C’est une grande question pour moi!
Peut être que ces consommateurs sont des gens pas vraiment convaincus. Un manque aussi.
Aujourd’hui, il y a de grandes entreprises qui se lancent dans ce business et pour moi c’est une aberration.
Aller choisir une saucisse qui aurait le goût de viande mais qui serait bourrée de produits chimiques et de colorants, et qui n’aurait rien de naturel, pour moi c’est une aberration. Mais il y a toute une économie qui se définie sur ça.
Je pense surtout que c’est l’agro-alimentaire qui a compris que cet axe là se définissait et qu’il fallait qu’ils proposent des choses. Ils vont jouer sur le côté “junk food” où ils vont vendre de la fausse saucisse avec de la mayonnaise végétale, qui marchera sur un certain public qui peut être ne mange pas de viande et qui auront l’esprit “tranquille”.
Mais chez Dose c’est avant tout le bien manger que nous mettons en avant.
Et quelque part je préférerai dire à quelqu’un de manger exceptionnellement une bonne viande de producteur plutôt que d’aller manger une espèce de saucisse qui va vous créer des problèmes dans plusieurs années.

Santé, environnement, protection des animaux, plusieurs personnes ont décidé de changer leur mode de vie et de consommation. Certes, il y a les adeptes de la nourriture végétale qui sont très rigoureux et ceux qui réduisent considérablement leur consommation de viande, tout en profitant occasionnellement d’un beau morceau de boeuf.

Comme chez Dose, vous aussi vous voulez vous mettre au végétal?

X